Prius Prime – Une année au compteur!

Bon, un brin en retard, cela a fait un an le 22 juin 2018 que j’ai pris possession de ma Prius Prime 2017, version Technologie.

L’hiver est un souvenir un peu lointain, et c’est bien ainsi.  Ce fût un hiver difficile par les froids extrêmes sur de longues durées.

L’auto s’en tire bien.  J’ai découvert qu’à partir de -10°C, le moteur à essence démarre automatiquement pour prendre le relais de la thermopompe pour réchauffer la cabine.  L’utilisation du dégivreur de la vitre avant fait automatiquement démarrer le moteur à essence.

L’installation des pneus d’hiver à fait baisser l’autonomie d’environ 10%.  Passé de 47 km à 40-42 km.  Le chauffage utilise un autre 40-50% de la batterie selon la température.  Proche du -10°C, on utilise environ la moitié de l’énergie pour chauffer par la thermopompe.  Je maintiens la cabine à 20°C.  L’autonomie tourne alors aux alentours de 19-22 km.  Dans les -3 à -7, je suis capable d’atteindre les 30 km, des fois plus.

Il faut tenir compte aussi du parcours, aller au boulot l’hiver, il y a souvent de l’attente, ce qui diminue l’autonomie aussi.

En fait, après avoir expérimenté des variations sur le chauffage, j’en suis venu à utiliser le mode hybride (faire partir le moteur) lorsque la température était sous les -6°C pour les 3 premiers km de mon parcours, soit environ les 5 premières minutes.  Le gros avantage est que l’auto réchauffe rapidement, la Prius récupère la chaleur du moteur mieux qu’une auto normale.  Rendu au pont Victoria où l’attente débute, je passe en mode 100% électrique pour le reste du parcours.  La cabine étant chaude, c’est moins dur pour la thermopompe de maintenir la température.  Le soir, je quitte un stationnement chauffé, ce qui aide beaucoup à réduire la demande en chauffage.

En dehors de l’hiver, l’autonomie de 40-45 km est suffisante pour mes besoins.  Pour faire l’aller-retour au bureau, les courses, c’est parfait.  Lorsque je dois me rendre plus loin, la consommation de la Prius est très raisonnable, environ 3,2 l/100 km l’été et plus proche du 4 l’hiver.

Après un an, rien à signaler côté fiabilité.  Pas de bris, pas de panne, rien.  J’ai fait environ 13 000 km durant ma première année.  J’ai fait faire le changement d’huile annuel (1 an ou 16000 km) et j’ai changé moi-même le filtre à air de la cabine.

Voilà, c’est tout, en route une deuxième année!

Advertisements

Prius Prime 2017 – Revue en détail

Alex On Autos.  Si vous ne connaissez pas, cela manque à votre culture automobile.  Il donne une quantité astronomique d’information sur une auto pour notre plus grand plaisir.

Bonne écoute!