Est-ce qu’il y a un endroit sur la terre à l’abri des changements climatiques?

6d6b9f7cc04579a43c76fe93e89e898a_large

Pas évident comme question… et surtout, la réponse!

L’article qui en discute:

Is Anywhere on Earth Safe From Climate Change?

La Suisse est un bon candidat, Denver au Colorado sont mentionnés, mais, il semble que c’est l’Alaska qui remporte la palme pour la destination de choix.

L’Alaska sera la prochaine Floride d’ici la fin du siècle!

On ne sera pas là pour voir ça!

La meilleure façon de réduire les émissions de GES

Selon l’article référé, c’est d’augmenter les taxes sur le carbone.  Sinon, arrêter les subventions aux carburants fossiles.

Tel est le point de vu élaboré dans cet article de «The Economist ».

Et, d’un autre point de vue intéressant, un lien pour une entrevue avec James Hansen, le premier qui a sonné l’alarme sur le réchauffement climatique.  Il explique que selon ses nouvelles recherches, on risque de voir rapidement le niveau des eaux monter et faire disparaître une bonne partie des villes côtières du monde, à moins de réduire fortement les émissions de CO2.  Toutefois, sa façon d’y parvenir est de rendre les carburants fossiles plus dispendieux afin qu’ils reflètent leur vrais coûts.  Pour y parvenir, il propose que l’argent récupéré soit redistribuée également à tous les citoyens (légaux) du pays.  Ceux qui utilisent moins de carburant fossiles seront gagnants.  De plus, cela va les inciter à en utiliser moins.  Il n’appelle pas cela une taxe sur le carbone, car selon lui, les citoyens ne l’accepterons pas.