Prius Prime – Une année au compteur!

Bon, un brin en retard, cela a fait un an le 22 juin 2018 que j’ai pris possession de ma Prius Prime 2017, version Technologie.

L’hiver est un souvenir un peu lointain, et c’est bien ainsi.  Ce fût un hiver difficile par les froids extrêmes sur de longues durées.

L’auto s’en tire bien.  J’ai découvert qu’à partir de -10°C, le moteur à essence démarre automatiquement pour prendre le relais de la thermopompe pour réchauffer la cabine.  L’utilisation du dégivreur de la vitre avant fait automatiquement démarrer le moteur à essence.

L’installation des pneus d’hiver à fait baisser l’autonomie d’environ 10%.  Passé de 47 km à 40-42 km.  Le chauffage utilise un autre 40-50% de la batterie selon la température.  Proche du -10°C, on utilise environ la moitié de l’énergie pour chauffer par la thermopompe.  Je maintiens la cabine à 20°C.  L’autonomie tourne alors aux alentours de 19-22 km.  Dans les -3 à -7, je suis capable d’atteindre les 30 km, des fois plus.

Il faut tenir compte aussi du parcours, aller au boulot l’hiver, il y a souvent de l’attente, ce qui diminue l’autonomie aussi.

En fait, après avoir expérimenté des variations sur le chauffage, j’en suis venu à utiliser le mode hybride (faire partir le moteur) lorsque la température était sous les -6°C pour les 3 premiers km de mon parcours, soit environ les 5 premières minutes.  Le gros avantage est que l’auto réchauffe rapidement, la Prius récupère la chaleur du moteur mieux qu’une auto normale.  Rendu au pont Victoria où l’attente débute, je passe en mode 100% électrique pour le reste du parcours.  La cabine étant chaude, c’est moins dur pour la thermopompe de maintenir la température.  Le soir, je quitte un stationnement chauffé, ce qui aide beaucoup à réduire la demande en chauffage.

En dehors de l’hiver, l’autonomie de 40-45 km est suffisante pour mes besoins.  Pour faire l’aller-retour au bureau, les courses, c’est parfait.  Lorsque je dois me rendre plus loin, la consommation de la Prius est très raisonnable, environ 3,2 l/100 km l’été et plus proche du 4 l’hiver.

Après un an, rien à signaler côté fiabilité.  Pas de bris, pas de panne, rien.  J’ai fait environ 13 000 km durant ma première année.  J’ai fait faire le changement d’huile annuel (1 an ou 16000 km) et j’ai changé moi-même le filtre à air de la cabine.

Voilà, c’est tout, en route une deuxième année!

Advertisements

Eco-dome – Protection pour le connecteur d’un véhicule électrique

Suite à une promotion de l’AVÉQ, j’ai fait l’acquisition d’un « ECO-DOME » afin de protéger le connecteur de ma Prius Prime.  Étant membre Or, j’ai économisé 15% sur le prix du produit.

C’est une grande amélioration par rapport à laisser le connecteur et le pistolet de recharge exposé aux éléments.

L’ECO-DOME est fait d’un polyester enduit d’un PVC pour le rendre résistant aux intempéries.  Il possède un replis sur la section du haut avec trois aimants puissants pour coller sur la carrosserie.

Puisque la Prius Prime ne figurait pas dans la liste des véhicules pour lesquels on identifiait le modèle d’ECO-DOME à acheter, j’ai contacté la compagnie. Peu de temps après, un de leurs représentants est allé faire des essais chez un concessionnaire Toyota pour me donner la réponse.  Bon service!

J’ai acheté le modèle XL afin qu’il couvre correctement l’ouverture assez grande de la Prius Prime.

Quelques photos du produit en action:

Si vous suivez les liens de cet article, vous y trouverez les spécifications du produit.  Je vais me concentrer ici sur mon expérience d’utilisateur.

Ce produit protège vraiment le connecteur mais avec quelques limitations.  Voici donc ma liste des plus et des moins de cet ECO-DOME

PLUS:

  • Il protège le connecteur dans la grande majorité des situations, ce qui est le plus important.
  • Il est solide, c’est un produit de qualité.
  • Les aimants sont puissants et maintiennent bien le protecteur en place.
  • Il n’abîme pas la peinture.
  • Il est fabriqué au Québec.

 

MOINS:

  • Il manque de flexibilité lors des grands froids (-10°C et moins).
  • Pour bien fermer l’ECO-DOME, il faut y entrer sa main pour pousser sur chaque côté du Velcro.
  • Les points suivants sont probablement reliés au fait que le modèle XL est générique et pas parfaitement ajusté pour une Prius Prime.
    • On doit laisser le panneau du connecteur ouvert à 45°.
    • Il laisse entrer un peu de neige qui passe sous l’ECO-DOME, lorsqu’elle  tourbillonne vers le haut.

 

Voilà, cela résume mon expérience avec ce produit.  Il est perfectible, mais je l’achèterais à nouveau sans hésitation.  Il protège bien la prise du connecteur et je suis certain que, sous notre climat, il aide à composer avec les inconvénients liés à l’accumulation d’eau, de verglas ou de neige.

AJOUT 2018/01/13: 

Tempête de neige, 30 cm qui nous sont tombés dessus.  J’ajoute des photos pour montrer la protection offerte par l’ECO-DOME (et le fait qu’il entre un peu de neige selon les vents tourbillonnant).

 

Aussi, on m’a fait remarqué dans des commentaires sur mon expérience que l’ECO-DOME n’aurait pas d’adhésion sur une Tesla S ou X (aluminum) ou une BMW i3 (panneaux de polymère).