LEAF – Support pour cellulaire

L’automne dernier, je cherchais un support pour mon cellulaire me permettant d’utiliser WAZE correctement, c’est-à-dire, bien voir et toucher l’écran (sans tenir le cellulaire!).

Puisque j’ai une Dashcam, je ne voulais pas avoir un support qui colle dans la fenêtre.

Un vendeur de gadgets m’a suggéré d’utiliser une bande de Velcro, tout simplement.  Ce que je fit.  Toutefois, une seule lisière en plein milieu du téléphone a le gros désavantage de laisser le téléphone basculer d’un bord et de l’autre de la lisère et cela ne va pas bien.

Donc, ajustement aujourd’hui, utilisation de petit bloc de Velcro.  Tout est solide et tout stable.

La surface plate du tableau de bord de la LEAF en fait un endroit idéal pour installer les Velcro.

Advertisements

LEAF – Support boîte à mouchoir

Suite à un post dans les forums AVÉQ et à la suggestion de Denis d’utiliser du Velcro, voici le résultat de l’installation:

J’ai laissé un peu d’espace pour permettre de placer le balai à neige.  Aussi, pour que la boîte dure plus longtemps, je l’ai enrobée dans du papier collant large transparent de déménagement.

Tout est solide, beaucoup plus pratique de que laisser la boîte se promener un peu partout dans l’arrière de la voiture!

Merci de la suggestion!

Beaucoup de BRCC au même endroit!

Dans la ville de Fremont en Californie, la compagnie EVGo a inauguré une station contenant 4 BRCC de 50 kilowatt (kW) de marque ABB pouvant fonctionner simultanément.

Quand pourront nous voir enfin ce genre de station multi-chargeur au Québec?  Si le gouvernement est sérieux sur l’électrification des transports, il faut absolument investir sur ces équipements.

Leur présence visible va permettre aux futurs utilisateurs d’être rassurés pour leurs trajets et aux utilisateurs actuels de véhicules électrique de faire des parcours sans délais d’attente exagérés.

 

Pour pour de détails, consulter l’article sur EVObession.

 

Faibles prix de l’essence – Amnésie des conducteurs

Article qui mérite d’être souligné dans le Boston Globe:

For car buyers, amnesia strikes again — and again and again

Petit résumé:

On n’apprend jamais n’est-ce pas?

En 2008, alors que le prix du gallon tournait aux alentours de 4$, les américains délaissaient les VUS et favorisaient des voitures plus économiques.

En 2015, l’industrie automobile bas des records de ventes de VUS (voir article du Wall Street Journal).

Les bas prix de l’essence sont une excellente nouvelle pour les constructeurs automobiles américains, qui sont plus dépendants des ventes de VUS que leurs concurrents asiatiques et européens. Mais la reprise de la demande pour les plus grands véhicules est de mauvais augure pour l’environnement – et il est également mauvais pour l’économie de façon subtile.

Lorsque les prix de l’essence augmenteront à nouveau, et c’est inévitable, les conducteurs des véhicules énergivores auront moins d’argent pour dépenser sur autre chose.

L’article se termine sur la recommandation d’augmenter la taxe fédérale sur l’essence (qui sert à entretenir les routes).  Une taxe sur l’essence plus élevée agirait comme un stabilisateur de l’humeur nationale.  Elle permettrait de mettre l’accent sur l’efficacité en tout temps – au lieu de laisser les consommateurs l’oublier lorsque le prix du gaz baisse à un moment donné et se retrouvent en mauvaise posture lorsque le prix monte fortement.